« Et vous, accepteriez-vous de voyager autrement ? » de Hannan Hrifach

« La Malaisie est l’une des destinations préférées des musulmans. Et pour cause, elle a tout pour plaire : nourriture halal, mosquées et salles de prière, environnement paisible, patrimoine culturel et installations facilitant le confort des voyageurs tout en respectant leur foi…

C’était décidé, avec mon mari nous avions choisi notre future destination.

En plein préparatifs de voyage, une amie nous parle d’un site d’accueil des voyageurs : tripandkaram.com

Ça tombe à pic ! Trip & Karam est un réseau social gratuit s’adressant principalement aux musulman(e)s du monde. Il permet de créer des contacts et par la suite d’accueillir ou d’être accueillis dans le respect des valeurs et des pratiques islamiques.

Laissez-moi vous raconter cette expérience AUTHENTIQUE et INOUBLIABLE.

     1.L’inscription sur Trip & Karam

Première étape : la création d’un compte. Il existe quatre types de profils : femme, homme, couple et famille. Je choisis le profil couple, plus rassurant pour une première. Les créateurs du site conseillent de remplir au maximum son profil : je m’exécute et rajoute même une photo 😉

Deuxième étape : la recherche de contact. Seulement huit contacts en Malaisie ! A une semaine du départ, nos chances sont minces. Je tente quand même et invite les membres de Kuala Lumpur et Malacca. Au bout de quelques heures (décalage horaire oblige), je reçois une réponse de @Yusrina. Jeune femme de 27 ans, elle est Audiologiste à Kuala Lumpur et désire rencontrer des « tripeurs ». En dehors de ses heures de boulot, elle se propose de jouer les « Food-Guide ». Elle a visité pas mal de pays et rêve de visiter le Maroc (^^) et la France. Une petite voix me dit qu’on est faites pour s’entendre !

 

Troisième étape : démarrer la conversation. Plutôt facile derrière un écran. Au bout du quatrième message, elle nous propose de se rencontrer. Le fait de partager la même croyance installe rapidement un sentiment de confiance.

Conversation entre Hanane et Yusrina sur tripandkaram.com

 

Quatrième étape : fixer les modalités de rencontre. Je ressens les contraintes de devoir me connecter systématiquement sur le site pour accéder aux messages. Je propose donc à Yusrina de poursuivre sur WhatsApp. Je lui communique nos dates de séjour et on se promet un diner à notre arrivée.

     2. La rencontre aux goûts locaux

Avant de se retrouver, Yusrina a régulièrement pris de nos nouvelles n’hésitant pas à nous partager des bons plans comme l’application Grab, le concurrent d’Uber mais en moins cher. Nous l’avons utilisé TOUS les jours.

Arrivés au Kuala Lumpur City Center (KLCC), nous étions fin prêts à rejoindre celle qui n’était jusque-là qu’un contact virtuel.

« Salam aleykOom – Selamat Datang ». Tout se mélangeait et ça nous faisait rire ! Nous avons passé près de 4h ensemble à manger, papoter, se prendre en photo, rigoler, visiter les tours Petronas et remanger !  

Hanane, son mari et Yusrine à Kuala Lumpur

 

De quoi avons-nous parlé ?

  • La cuisine : c’est l’un des principaux sujets de discussion en Malaisie où les restos sont de véritables centres d’attractions. Bien entendu, nous avons respecté la règle de l’EatClickShare (ndlr : manger, photographier, partager). Pour le choix des menus, nous nous sommes laissé guider et n’avons pas été déçus. Yummy !
  • La religion : nous avons parlé de nos éducations religieuses et de la place qu’elles prenaient dans nos vies. Ce fut un moment magique parce qu’il nous rappelait que le Message du Prophète (Paix et Bénédiction d’Allah sur Lui) était dans le cœur de nombreux hommes et de femmes du monde.
  • Les origines : nous lui avons raconté le parcours de nos parents. Le regard qu’elle portait sur eux nous faisait prendre conscience, plus encore, du poids de leur sacrifice.
  • Le travail : la question qui intéressait Yusrina était celle du Hijab. Il lui était incompréhensible d’interdire à une personne d’exercer librement sa religion. Lorsqu’en France, on se demande encore si une fille portant le Hijab peut travailler, Halima Yacob se fait élire Présidente à Singapour.
  • Le site Trip & Karam : nous étions curieuses de savoir ce qui avait poussé chacune de nous à s’inscrire sur le site.
  • Snapchat et ses filtres : même si c’est plutôt Instagram qui fait fureur là-bas, on s’est amusée à immortaliser nos délires.

Malheureusement, il était l’heure de se dire au revoir. Avant cela, Yusrina nous proposa de rencontrer son amie Zira à Malacca, notre prochaine destination. Un simple « merci » semblait insuffisant pour celle qui avait gentiment accepté de nous guider dans les rues de Kuala Lumpur. Nous la quittions sans être certains de la revoir, mais en remerciant Allah de l’avoir mis sur notre chemin.

Hanane et Yusrina

 

Malacca. Surnommée la « Venise de la Malaisie », elle était à l’époque très prisée par les colonisateurs et a laissé une profonde mixité culturelle, culinaire et architecturale.

Arrivés sur place, nous avons rencontré Zira dans un restaurant local. Véritable femme active, elle travaille à l’hôpital comme Nutritionniste. On apprend par la suite qu’elle organise des séminaires pour apprendre à mieux manger et bouger plus. Je n’ai absolument pas suivi ses conseils pendant le séjour ^^

Après le repas, nous avons visité la ville. Surprise : une balade sur l’eau nous attendait. Nous étions gênés par tant de gentillesse. Il faut pourtant savoir accepter les cadeaux parce qu’ils construisent l’amitié et augmentent l’amour en Allah.

Le lendemain midi, nous allions découvrir THE spécialité locale : baba nyonya. Il s’agit d’une mixité culinaire nait des couples mixtes (chinois et malaisiennes). Très peu de restaurants de ce type sont halal, nous avions donc de la chance d’être accompagnés. Zira nous présenta sa collègue qui était curieuse de voir un couple de muslims. Un moment agréable qui nous permettait d’en savoir un peu plus sur leurs modes de vie.

Nous avons retrouvé Zira en fin de journée pour une randonnée ! Aucun touriste, que des locaux venus en famille ou entre amis et à clé une superbe vue avec en fond sonore la récitation du Qur’an.

A la tombée de la nuit, elle nous proposa de prier à la Mosquée Chinoise ! Ce fut l’un de mes moments préférés : visiter une mosquée atypique mais surtout prier ensemble.

Hanane, Abdulbasit et Zira à Malacca

 

Si vous n’êtes toujours pas convaincus par cette expérience, laissez-moi vous dire qu’elle a changé mon regard sur le monde. Elle m’a permis d’être fière d’appartenir à une communauté variée mais unique et dotée de valeurs humaines simples et profondes.

     3. Et après ?

Keep in touch  Nous attendons la venue de Yusrina pour l’année prochaine inshaAllah.

En attendant, on a créé un groupe WhatsApp sur lequel on échange régulièrement. Je leur ai partagé nos photos de l’aïd au Maroc. Elles étaient enjouées de voir un mouton car en Malaisie, il est d’usage de sacrifier une vache. Le 18 septembre, elles m’ont partagé des photos de la fête nationale. Tout le monde au travail était déguisé !

Pour finir, Trip & Karam permet de rencontrer des musulmans du monde puis il ne tient qu’à nous de maintenir une relation d’amitié et de fraternité. Pour notre part, nous comptons bien renouveler l’expérience si Dieu le veut.

Merci @Yusrina et @Zira de nous avoir gentiment accueilli, d’avoir fait preuve de patience avec un anglais à-peu-près et de nous avoir fait vivre des instants authentiquement locaux.

     4. Qu’en ont pensé nos chères hôtes ?

Yusrina – 26 septembre 2017

Hannan and I met through a Muslim website for traveler named Trip & Karam. It’s a similar platform with couchsurfing but muslim friendly. Hannan and her husband decided to came to Malaysia for their holiday. We met in KLCC for dinner. KLCC stands for Kuala Lumpur City Center is the famous meet up location for everyone where the famous icon of Malaysia; the Petronas Twin Tower is located. 

We decided to have dinner in one of local restaurant inside the Suria KLCC. Nyonya Colors has wide range of local delicacies from meals to desserts. Nasi Lemak, Assam Laksa, Mee Hoon, Roti Jala and etc. Hannan and her husband opt for Roti Jala Chicken Curry and Mee Hoon Siam. However, since this restaurant is consider middle class, the price range for each food is quite expensive. Actually we can find cheaper local food from the street. 

We had a small talk during the dinner. We exchanged information about our countries and cultures. It was an awesome experience to learn about others culture. 

Done with heavy meal, Hannan requested for a dessert (J’étais pas la seule ok !). Nearby KLCC there is an urban popup stalls called TAPAK. It is a place where youngsters spend their night chilling with friends. It was drizzling at that time. We had mango drink served with ice cream. 

Done with dinner and desserts, we decided to have a walk around twin tower. Hannan and her husband spent some times taking photos. Petronas Twin Tower is a mesmerizing building regardless day or night. It is one of photo spots in Kuala Lumpur.

The night getting darker and colder, so we decided to disperse. It was a short but memorable meeting. Hannan and her husband are really nice and kind people. We felt like we have been friend for ages even though we just met for few hours.

Et vous, accepteriez-vous de voyager autrement ? »

Hannan Hrifach

 

Rencontrez nos incroyables Karamers à Lyon et Kuala Lumpur !
Cliquez sur leurs prénoms pour leur envoyer un message : profil d’Hannan et Abdulbaset et profil de Yusrina ! Ne les manquez pas!

Previous Post Next Post

Default Comments

1 Comment

  • Reply babay samedi 3 février 2018 at 13:01

    nice

  • Leave a Reply

    Facebook Comments

    G+ Comments